Norme EN 374 - Chimique

Télécharger Révision de la norme EN 374

  • pdf 4.3 M

    Description

> Norme EN ISO 374 : 2016

Gants de protection contre les produits chimiques et les micro-organismes.

Avant : Norme EN 374-1:2003

Protection chimique

Protection basique
Gants étanches (EN 374-2 : 2003)

Protection spécifique

• Gants étanches (EN 374-2 : 2003)

• Tests de permeation (EN 374-3 : 2003) : temps de passage ≥ 30 min pour au moins 3 produits d’une liste de 12 produits

Protection contre les micro-organismes (bactéries et champignons)

• Gants étanches (EN 374-2 : 2003)

• AQL : niveau 2 minimum (AQL : niveau de qualité acceptable)

Maintenant : Norme EN ISO 374-1 : 2016

Gants de protection contre les produits chimiques

Elle s’appuie sur 3 méthodes de test :

• Test de pénétration selon la norme EN 374-2 : 2014

• Test de perméation selon la norme EN 16523-1 : 2015 qui remplace la norme EN 374-3

• Test de dégradation selon la norme EN 374-4 : 2013

Test de dégradation (altération des propriétés physiques du gant en contact avec le produit chimique) selon la norme EN 374-4 : 2013

Pour pouvoir revendiquer une protection contre un produit chimique de la liste, les tests de perméation et dorénavant de dégradation doivent être réalisés. Le résultat du test de dégradation est reporté dans la notice d’information.

6 nouveaux produits chimiques ont été rajoutés à la liste des composants dangereux

Norme EN ISO 374-5 : 2016

Gants de protection contre les micro-organismes

Les gants doivent satisfaire le test d’étanchéité selon la norme EN 374-2 : 2014. La possibilité de revendiquer une protection contre les virus a été ajoutée si le gant passe le test ISO 16604 : 2004 (méthode B).

 

 

Pour les gants offrant une protection

contre les bactéries et les champignons

 

 

Pour les gants offrant une protection

contre les bactéries, les champignons et les virus.